exposition a Rouen

Publié le par Francesca Brenda

Exposition à Rouen L'Ecaille

Depuis plusieurs mois mes toiles garnissent les murs du restaurant. "L'Ecaille" (www.lecaille.fr) à Rouen.

De par sa décoration et la couleur de ses murs elles habitent les lieux plus qu'elles ne les décorent. Selon son "chef", Marc Tellier mes peintures font débat parmi les convives. Certains aiment beaucoup, d'autre sont surpris par la présence d'art contemporain un peu trop provocateur pour eux dans ce restaurant de province a l'ambience feutree. Ils ont peut-être l'impression d'être observés pendant leurs agapes du dimanche.

De plus Marc Tellier manie les casseroles avec une maestria de premier ordre. Il merite vraiment ses distinctions dans les meilleurs guides pour la qualite de ses poissons et fuits de mer.

 

Brenda se devoile a Rouen

 

 

 

 

 

?Sur des toiles aux couleurs vives, des visages d?hommes et de femmes, parfois des couples. Regards vifs, intenses et presrancesca Brenda y fait ses premoiers ques aceres, ces figures espiegles, rieuses, jalouses, amoureuses, ambigues ou detruites interpellent. Elles entrent dans la toile, souvent avec un clin d?oeil comme une invite a les suivre. ?Quand je peins, je ne pense pas ce qui sort de mon pinceau. Je peux etre tres heureuse, epanouie et peindre des personnages chagrines. De l?imprevu certes. Mais qui sort du vecu de Francesca Brenda, l?auteur des toiles. Nee d?un pere colombien et d?une mere francaise, elle grandit a Bogota. Toute petite, Francesca Brenda y fait ses premiers pas dans la peinture et le dessin. Aujourd?hui, ses tableaux abondent de couleurs chatoyantes ou contrastees. Un choc de coloris qui reflete le choc des cultures et des peuples. Les conflits violents ou latents. les douleurs ou les joies intenses. L?artiste qui appartient a la galerie ?seine 51?, rue de Seine a Paris multiplie les expositions itinerantes. Apres Rouen, cap sur Marrakech au Maroc. Carole Sapouma

 

 

 

Publié dans Artiste peintre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article